Accueil

LA FILIÈRE MOUTARDE

Aujourd’hui, la filière moutarde est organisée au sein d’une association nommée l’Association Moutarde de Bourgogne (AMB) qui fédère trois grands pôles.

  • Un pôle recherche, au sein duquel on retrouve AgroSup Dijon pour la sélection des variétés et la Chambre d’Agriculture de Côte d’Or pour la recherche de références.
     
  • Un pôle production, géré par  l’Association des Producteurs de Graines de Moutarde de Bourgogne (APGMB) : producteurs, organismes stockeurs (Dijon Céréales, 110 Bourgogne, les établissements Bresson, Bourgogne du Sud et Soufflet Agriculture), Chambre d’Agriculture de Côte d’Or, AgroSup Dijon.
     
  • Un pôle transformation, au sein duquel on retrouve les industriels moutardiers : Unilever, Reine de Dijon, Moutarderie Fallot, Européenne de Condiments et Charbonneaux-Brabant.

La production des 10 000 tonnes de graines de moutarde est assurée par 300 producteurs sur 6 000 ha. Et depuis 2009, l’IGP Moutarde de Bourgogne permet de reconnaître la moutarde 100% Bourgogne avec des graines de moutarde de Bourgogne, du vin blanc sous appellation d’origine de Bourgogne et transformée en Bourgogne.

En France et en Bourgogne, la culture de moutarde avait presque disparu. En 2015, l’ancienne région Bourgogne produit 90 % de la moutarde française soit 95 000 tonnes par an. La production française représentant elle-même 50 % de la production européenne.

La production bourguignonne représente 30 à 40% des besoins des transformateurs de l’AMB.